Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:40

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 1/7 - Introduction + chargement des motos


Comme vous savez sans doute déjà, j'habite à Tenerife (Canaries) et je roule très souvent sur le circuit de vitesse de l'île Gran Canaria, qui se trouve à 1h de ferry express. Nous avions envie d'aller rouler sur un autre circuit et notre choix s'est porté sur celui de Jerez (Sud de l'Espagne), qui héberge MotoGP et fait partie des "grands" circuits mondiaux.



C'est Dailos qui se charge d'organiser le voyage. Il travaille comme commercial dans une concession moto, a été champion d'endurance 2007 en Espagne et je participe à tous ses stages circuits canariens depuis l'été 2008... Il faut trouver un transporteur pour mettre 14 motos dans un container qui se rendra en Péninsule par bateau, choisir les bonnes dates, s'inscrire à des sessions de roulage, réserver un hôtel, des voitures de locations, un avion, etc! En outre, il y a des problèmes douaniers, car les Canaries bénéficient d'une TVA réduite et du coup, il y a des contrôles sévères. Il faut indiquer que nous allons participer à un "événement moto", déclarer le contenu du container et tout sera vérifié au retour...
Ce n'est pas une mince affaire!

Deux autres motos viendrons de Gran Canaria en fourgon conduit par leur propriétaire.

Il y a 2 JF parmi les pilotes! Il y a aussi des accompagnateurs (père d'un pilote, assistant de Dailos) et quelques épouses/fiancées... Donc en tout, environ 18 motos et 25 personnes.


Mardi 28/6/11 : Chargement des motos dans le container.

Je mets la moto dans mon fourgon et roule jusqu'à Santa Cruz, où j'ai RDV avec les autres motards chez un transporteur de containers. Nous passons 2 bonnes heures à charger et sangler les motos. Le container est déjà sur la remorque et nous utilisons le camion de Dailos comme ascenseur car il n'y a pas de quai de chargement.

Les motos partent en camion puis bateau le 30/6/11 et ne reviendrons à Tenerife que le 19/7/11.





(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:07, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:43

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 2/7 - Vendredi 8/7/11, voyage aller (Tenerife => Jerez)


Après des mois d'organisation, c'est enfin le grand jour!
Nous prenons l'avion tous ensemble à 8h45: Tenerife Nord => Séville (2h de vol). Dimas a failli ne pas partir car son nom a été mal noté dans le système de Vueling (compagnie). Mais finalement, c'est OK. Et hop, 15mn d'angoisse! Smile
Quelques personnes partent de Gran Canaria et nous les retrouvons à l'aéroport de Séville. Cela n'a pas dû être simple de trouver des horaires à peu-près identiques!

L'avion dans le brouillard à Tenerife Nord au petit matin:


Autre frayeur à Séville: Natacha croit voir partir un gars avec sa valise et le confirme quand elle ne voit qu'une valise identique sur la bande de transport des valise! Hors dans sa valise, elle a son cuir, ses bottes, gants...tout pour rouler à moto! Elle court dehors pour tenter de retrouver le gars...qui revient vers nous par une autre porte. Ouf, c'est bon!

Location des voitures:


Nous louons 2 Partner, 1 Kangoo, une Focus...et nous roulons vers Jerez, qui est à 100 km au Sud. Je me porte volontaire pour conduire un Partner et signer le contrat de location.

Nous passons devant le circuit vers 14h et allons nous restaurer dans l'hôtel "La Cueva" juste à côté. Cela sent bon l'Espagne du Sud. Soleil et chaleur, parking offrant des toits pour mettre les véhicules à l'ombre, gens qui travaillent avec un certain calme, salles climatisées, fleurs...

Nous pensions décharger les motos du container pour les mettre dans les box du circuit mais les gens de l'école de pilotage (White Planet Bike) qui viennent de Madrid ont du retard et le circuit est fermé. Après quelques inquiétudes et appels téléphoniques, RDV est pris à 18h et nous allons donc d'abord nous installer à l'hôtel, dans la ville de Jerez, à 13km du circuit...

Arrivée à l'hôtel:


Mais à l'hôtel, le responsable nous dit ne pas avoir reçu les fonts de l'agence de voyage, donc il hésite à nous laisser nous installer! Après 30 bonnes minutes de discutions, appels téléphoniques et je ne sais quoi, nous avons le feu vert. Je partage la chambre avec mon copain Carlos (KTM RC8 blanche) mais cette chambre est encore en cours de nettoyage (à 17h!). Encore 20 mn d'attente. Il nous tarde de nous installer et reposer un peu.

Mais point de répit car il est déjà 18h et nous repartons vers le circuit, avec nos véhicules de location. En passant nous stoppons dans un énorme magasin de moto car l'un nécessite un sous-vêtement de combi et l'autre je ne sais quoi... Nous entrons tous. Heureusement que c'est grand!

Enfin, nous voici au circuit mais il est déjà 18h45. Il faut montrer patte blanche pour entrer... Le container est là et les motos sont intactes. Ouf! Nous déchargeons et occupons les box No 2 et 3. La porte vers la piste s'ouvre et nous découvrons ce circuit magique! C'est grand, énorme, large, long, tout propre et très bien entretenu. On dirait que tout est neuf, nickel!

Attention, ici pas de camion pour faire ascenseur et le container est à 1,50m du sol! Les 2 rampes ne mesurent que 2,50m et c'est trop raide pour descendre les motos normalement. Mais ici, l'expérience irremplaçable de Dailos va compter! Il descend les motos lui-même, une à une, par 38 degrés à l'ombre! Il avance la moto sur la rampe et lui marche sur l'autre rampe. Quand la roue Avant est sur la rampe et que le bas du carénage menace de toucher, 4 gars bien costauds soulèvent la rampe du sol pour qu'elle soit presque horizontale. Dailos avance alors la moto jusqu'à ce que la roue Arrière soit aussi sur la rampe, tandis que lui marche sur la 2e rampe qui - elle - est bien en pente... A ce moment, les gars baissent doucement la rampe pour la remettre au sol et Dailos lâche alors le frein et descend en courant! D'autres maintiennent les rampes pour ne pas qu'elles glissent, aident à contrôler la moto dans les moments délicats... Bref, il y a des mains partout! Smile

Alors là, je tire mon chapeau à Dailos, qui transpire à grosses goûtes! En outre, nous sommes sur le pied de guerre depuis 5 ou 6h du matin et il est 20h passées...

Notre container venu de Tenerife:


Dailos au guidon de chaque moto, pour ce déchargement compliqué (pente!):




La KTM RC8 de mon ami Carlos:


Une partie des motos dans le box (nous occupons 2 box), dont la mienne à gauche:



Retour à l'hôtel, ce n'est pas fini: il faut faire quelques courses au supermarché du coin pour le casse-croûte de demain midi.

Le repas est à 21h30, à l'hôtel. Il s'agit d'un ancien couvent réformé et cela a de l'allure. En plus il y fait frais. Le plafond de la salle à manger est à 7-8 mètres de hauteur. Nous sommes tous un peu déglingués par la grosse journée mais heureux d'être enfin assis et prêt à rouler demain sur la piste!

Je vous passerai les détails du moustique qui nous a piqué la nuit, déjà que l'émotion nous rend le sommeil léger, léger... Smile

(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:07, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:45

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 3/7 - Samedi 9/7/11, jour de piste 1 (1/2)


Alors là, c'est le "vrai" grand jour! Après tant d'efforts, nous y voici!
Nous sommes sur le circuit dès 8h30. Le contrôleur à l'entrée de l'enceinte vérifie les noms de chaque occupant des véhicules. C'est du sérieux.

Nous allons nous inscrire auprès de White Planet Bike. J'ai le No 22, à coller sur ma moto. C'est utile notamment pour les photos. Je colle aussi un autocollant rouge, qui signifie que je suis dans le groupe des "moyens" (niveau chrono).

Ma moto No 22, avec les phares protégés (obligatoire ici):


L'inscription des pilotes:


Un des 2 boxes de notre groupe: ça bouge!



Le briefing est à 9h30. Nous sommes une centaine de pilote en tout et allons rouler de 10 à 18h, par sessions de 30mn. Trois niveaux: rapides, moyens et lents; donc nous aurons 1h de repos entre chaque session et allons rouler 6 x 30mn aujourd'hui.

Le briefing du matin:



Le groupe des rapides s'élance à 10h00 pile. Une énorme horloge digitale rouge se trouve à la sortie des stands. C'est bien pratique car on voit l'heure d'un coup d’œil depuis le stand. Le bruit des moteurs se fait maître des lieux...

Le super chrono est bien pratique:


La ligne droite avec les gradins: émotion!


Circuit très large et excellente sécurité:





Je débute à 10h30. Même pas peur! Smile Même pas inquiet. Sans doute la grande habitude de rouler sur circuit (?).
Je vais rouler avec des nouveautés sur mon Aprilia RSV4 Factory (180ch):
- Pneus compétition Dunlop slicks 125/80 R17 KR106 STD - 6817 et 195/65 R17 KR108 NTV14 6838;
- Retour à la couronne d'origine 40 dents tout en conservant le pignon de 15 (16 d'origine). Ma roue Arrière est donc quelques millimètres plus en arrière et cela va modifier le comportement (?).

Je sors avec des pressions à froid de 1,2 AR et 2,1 AV (pas de couvertures chauffantes). Raaahhhh! La découverte du circuit en vrai de vrai! Je me suis entraîné avec la PS3 (MotoGP 10/11) et en visionnant des vidéos sur YouTube... Cela aide car je ne suis pas perdu mais les proportions sont un peu différentes. Par exemple la ligne droite de derrière qui semble très très longue sur YouTube (à cause des caméras grand angle) me semble courte en vrai!

Le goudron est gris clair mais en excellent état, les pianos sont bleus clair / blancs et sont nickel. On peut y rouler sans glisser mais cela secoue les dents. Smile Les dégagement sont absolument ENORMES! Cela change de Gran Canaria! Il y a de l'herbe verte artificielle à certains endroits, d'autres échappatoires sont en goudrons mais la plupart sont en gravier couleur beige clair. Avec le soleil omniprésent et la chaleur, tout ceci me semble un peu irréel, comme un paysage lunaire mais c'est très beau et propre: pas un papier, pas un détritus qui traîne!
Le circuit est tracé à l'intérieur d'une petite vallée naturelle, bordée de collines aux formes douces et variées. Cela protège les environs du bruit, permet un tracé avec quelques dénivelés et donne un cachet magique à l'ensemble. Vraiment, ce circuit mérite le détour!

Je le trouve idéal à tous points de vue, sauf peut-être qu'on pourrait demander un ligne droite un peu plus longue car je ne passe jamais la 6 et ne dépasse pas les 240-250 km/h. Mais à part cela, 20/20!

Données du circuit:
- Longueur 4,4 km
- Ligne droite des stand: 600m
- 13 courbes dont 8 à droites et 5 à gauche
- Largeur de piste 11 à 12m.
Nous utilisons le tracé de MotoGP (il y a un autre tracé, avec juste une chicane en plus).

Il y a des courbes rapides, moyennes et un peu plus lentes mais en général c'est un circuit rapide. Juste ce qu'il faut pour ma RSV4 et me changer de Gran Canaria et son trop grand nombre de courbes en épingle.

Bref, je m'habitue peu à peu au tracé et à mes nouveaux pneus, durant cette première session... Il y a environ 35 motos en piste par session. C'est assez pour ne pas s'ennuyer et pas trop pour bien rouler.

Ici, Carlos est à droite et moi au milieu:



*** Tour commenté du circuit ***

Ligne droite des stands à fond, juste le temps de passer la 5 un instant (250 km/h), montée en fin de ligne droite, gros freinage puis courbe 1 à droite en 3. Courbe 2 à droite aussi, en 2e et en descente pour repasser en 3 aussitôt et enchaîner la courbe 3 (gauche), accélérer, passer le 4e rapports pour la courbe 4 (gauche) qui est rapide et très sympa! J'adore! Je sors peu à peu vers le piano extérieur, à 170 km/h puis gaz à fond toujours en 4e (200 km/h) jusqu'à la courbe 5 (droite) que je passe en 4 à environ 170 km/h. genou à terre partout, bien entendu! Avec les Dunlop KR106/108, la confiance est énorme et je relève le genou autant que je peux car l'angle est important et les sliders s'usent trop vite!

Sortie de la courbe 5 en 4e, donc et c'est la ligne droite de derrière (600m?) où je passe la 5 et atteint environ 240-250 km/h, tête dans la bulle. Il n'y a pas le méchant vent côtier de Gran Canaria et je suis bien plus à l'aise sur la moto. Ici, pas besoin de me battre avec la RSV4.

Freinage violent pour la courbe 6 (à droite) en 2e; accélération sur l'angle (Ah!, ces Dunlop, rien à voir avec mes précédents pneus, c'est de la colle!) et passage de la 3 pour se jeter à droite de la piste, en prévision de la courbe 7 (gauche) qui se passe en 3 à bonne allure. Vient alors la courbe 8 (gauche) à très vive allure en 4, un peu comme la courbe 4. J'adore décidément! Smile En plus, c'est en montée et cela ajoute à l'ambiance. Et quel cadre avec ces couleurs, ce soleil et ces collines autour!

Vient alors un fabuleux enchaînement de 4 droits...
Je rétrograde en 3 pour la courbe 9 (droite) puis la courbe 10 (droite aussi) et là, c'est parti pour 2 courbes très rapides en 4e (courbes 11 et 12 à droite). Emotion garantie! La RSV4 est souveraine dans ce type de courbes car le couple moteur omniprésent me permet de doser la vitesse avec facilité. Quel que soit le régime, 2mm de rotation en plus et hop!, c'est 20 km/h de plus en un instant!
Les pianos - que je "lèche" à ma droite puis à ma gauche en sortant - défilent comme une étoile filante... Smile Zap! Zap!

Gros gaz en 4e pour me jeter vers la dernière courbe, la No 13 (à gauche) qui se passe sur le 2e rapport et qui donne accès à la ligne droite des stands. Ouah! Quel pied! Quelle vue! Cette ligne droite bien large, parfaitement droite (pas comme à Gran Canaria) et avec cette soucoupe volante au-dessus de la ligne d'arrivée. C'est magique, irréel, tellement bon!

Tête dans la bulle et grosse accélération en 2e, puis 3, 4 et un instant la 5e sous la soucoupe volante. Des copains sont là, sur le muret des stands... Je les aperçois du coin de l'oeil à 220 km/h...

Et voilà, 2'0x plus tard, le tour est bouclé. Au suivant!
J'augmente le rythme peu à peu car je commence à connaître la piste et les pneus sont tellement bons!



(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:07, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:48

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 4/7 - Samedi 9/7/11, jour de piste 1 (2/2)


Des commissaires de piste sont présents aux endroits stratégiques, pour surveiller tout le circuit, dans une petite guérite. Ils interviennent en moins d'une minute en cas de chute.

La moto se comporte tout à fait différemment ici: elle ne lève qu'en 2e (alors qu'elle levait aussi en 3 et un poil en 4 à Gran Canaria), elle est plus stable au freinage, je mets la roue exactement où je le souhaite sans soucis. Je roule avec la RSV4 depuis Avril 2010 et j'ai fait une bonne 15aine de sorties piste avec à Gran Canaria, mais je ne suis jamais parvenu à bien l'utiliser. J'avais toujours besoin de me battre contre la moto, le vent, les pneus qui glissaient comme des savonnettes avec le couple du V4, les cabrages intempestifs...
Mais ici à Jerez, c'est la métamorphose! La moto ne lève qu'un peu en 2e mais presque rien, je peux rester à fond. Je la place où je veux sans lutter le moins du monde. Enfin c'est fou, pourquoi un tel changement!

Mes idées sur les causes de l'amélioration du comportement de la moto:
- Pas de vent à Jerez et un fort vent à Gran Canaria (bord de mer);
- Couronne avec 2 dents de moins ici = elle tire un peu plus long et surtout la roue est un peu plus en arrière sur le bras = plus de stabilité, poids plus sur l'avant = moins de cabrage mais aussi la roue arrière déleste moins au freinage;
- Pneus Dunlop de très haut niveau et en 125 et 195 de larges contre 120 et 190. Il se pourrait qu'ils soient responsables d'une grande partie de ce comportement grandement amélioré!

En tous les cas, je suis bien heureux! Ce n'est vraiment plus la même moto et je peux en utiliser toute la quintessence, enfin, après plus d'un an et 15.000 km.

Ici, avec ma caméra sur le réservoir:




Les Dunlop KR106/108 autorisent une prise d'angle fabuleuse sans arrière pensée:


Ainsi, je parviens à rouler en 2'05, 2'04 dès la 2e session et plus tard, je claquerai quelques tours en 2'02, ce qui est plus qu'honorable pour moi (47 ans et une longue période de 20 ans sans moto entre 24 et 44 ans!). Lino qui roule en Honda CBR1000 2010 tourne en 2'03 maxi. Bon, il n'a que des Dunlop D211 à sculptures mais il est ancien pilote de course et tournait toujours bien plus vite que moi à Gran Canaria.

Carlos tourne aux environs de 2'04 - 2'07 avec la KTM RC8. Lors de la 2e session, il entre trop vite dans la courbe 12 très rapide. Il voit que cela ne pourra pas passer alors il relève la moto et tire volontairement tout droit dans les graviers à 180 km/h! Au début la moto "vole" à la surface des graviers mais ensuite elle s'enfonce et il est fortement freiné. La moto guidonne violemment et il est finalement éjecté dans les graviers. La roue Avant se "plante" dans le sol puis glisse dans les graviers. Aie! C'est la première chute de la journée, si tôt! (11h45?)
Quelques bleus pour Carlos, drapeau jaune et il parvient à rentrer aux stands en roulant. Des graviers se sont incrustés entre jantes et pneus, les carénages sont marqués un peu partout, le levier de frein est cassé et le feu arrière déboîté mais rien de grave. Des mécanos de notre groupe s'affairent déjà pour remettre en état la RC8...

Carlos loupe 1 session mais lorsqu'il repart en piste, il s'aperçoit que la moto ne prend pas plus de 7500 tr/mn! retour aux stands... Recherche de la panne... Dur-dur! Pas évident! Après 1h, l'autre Carlos avec la KTM "Track" lui prête son réservoir (qui intègre la pompe de carburant). Ça marche! Les mécanos nettoient alors les filtres de la pompe à essence et c'est tout bon. Carlos reprend la piste mais il a loué quelques sessions et il n'en reste plus qu'une à 17h. Heureusement que nous roulons aussi demain!

Quelques autres tout-droits mais dans d'autres groupes et pas d'ambulance ni drapeau rouge. Les horaires des sessions sont ainsi respectés et nous profitons de la piste sans aucun retard, sauf quelques drapeaux jaunes de "prudence"...


De mon côté, je suis déjà comme chez moi sur ce circuit et je passe à présent pratiquement tous les pilotes de mon groupe "moyen". Demain, je passe dans le groupe des "rapides"! Mais pour le moment, je me régale à passer les motos une à une; ou parfois 2 par 2! Smile On nous a demandé d'éviter de faire l'intérieur style Moto GP pour ne pas surprendre désagréablement le pilote que l'on dépasse, alors j'essaye de dépasser à la sortie des courbes, profitant de mon fabuleux moteur et des pneus "tops" qui me permettent de prendre plus d'angle et de sortir plus à l'intérieur, pour passer mon concurrent au moment où il élargit la trajectoire. Et bien entendu, je double aussi dans les lignes droites! Le V4 sonne la charge! Des amis me disent que sur les 20 premiers mètres, l'Aprilia est impressionnante car elle "fait un bon en avant" tandis que leurs 4 cylindres japonais nécessitent plus de temps pour être dans la zone de puissance.

Bon, je suis honnête alors je dois vous dire que je ne suis pas le meilleur du groupe, car quelques autres sont aussi dans le groupe "moyen" pour ce premier jour car comme moi ils ne connaissaient pas la piste mais à présent ils ont appris le tracé et ils envoient du lourd! Carlos avec la KTM me fait un ou 2 freinages en fin de la ligne droite de derrière.
Mais enfin sur 35 pilotes de ce groupe, seuls 3 ou 4 sont plus rapides que moi. Une poignée d'entre eux sont à mon rythme et les 25 autres, je les enrhume! Le plus délicat, c'est quand un gars roule trop lent en virage mais ouvre comme un goret dès que c'est droit! Dans ce cas, je ne peux pas passer à la sortie comme je le veux alors soit je me mets à l'intérieur en entrée, soit je patiente...

L'autre Carlos (KTM Track), roule un bon moment derrière moi pour m'étudier et me dit une fois aux stands que je roule "très fin", "au bon endroit" (bonne trajectoire).

Vous l'avez compris, c'est le bonheur absolu!
En plus "zéro problème" pour moi durant ces 2 jours: la RSV4 parfaite et fiable, l'équipement Alpinestar au top et il se fait oublier. Je graisse juste la chaîne le dimanche matin, vérifie 2-3 fois la pression des pneus à chaud (c'est chaud!, je quitte 100gr) et là oui, je remets de l'essence entre chaque session! Le V4 a soif, très soif! Le groupe de 18-20 moto a consommé 1800 euros d'essence en 2 jours!
Question physique, je suis très très bien préparé (gimp/muscu, marche à pied en montagne, footing, nage en mer...). La chaleur me fait boire 4,5L ce samedi mais n'affecte pas mon rendement ni bonheur. Par contre, je ne vous raconte pas ceux qui ne sont pas préparé physiquement - il y en a ! Certains passent leur tour pour certaines sessions car ils sont "morts"...
Je colle un genre de strappal à l'intérieur des mains, pour protéger des ampoules au niveau des articulations des doigts (car 2 jours de suite de piste). J'utilise le même tissus autocollant pour le gros orteil côté sélecteur.

Je sors le haut du corps de ma combi mono-pièce entre chaque session et me passe la tête sous l'eau très souvent (38° à l'ombre!). Je bois un peu d'eau et beaucoup de boisson isotonique (indispensable dans ces conditions). Je mange par petites touches: fruits, un petit sandwich à midi, des biscuits aux céréales...

Avec ces astuces, tout va à merveille et rien ne vient me gâcher le plaisir.





Sortie de Sito Pons et à fond dans la ligne droite de derrière:


Le circuit est dans les collines:



Côté caméra, par contre, c'est pas le top: j'utilise un camescope "familial" fixé sur le réservoir mais j'ai la fâcheuse tendance à l'éteindre avec le bord du casque quand je mets la tête dans la bulle ou avec le bras quand je me déhanche. Du coup je n'ai que 2'45 de vidéo. Je démonte la caméra et on n'en parle plus. Demain, je demanderai à un des moniteurs de White Planet Bike de me suivre avec sa moto pour me filmer. Si on achète les photos des 2j (40 euros le DVD), la vidéo est offerte.


Je pensais m'ennuyer entre les sessions mais il n'en n'est rien. Une petite heure de pause, pour nettoyer le casque et la bulle, boire, manger, aller aux toilettes, jeter un oeuil sur la moto, faire le plein, partager les impressions avec les potes...Cela passe très vite, je vous assure! Puis il faut déjà remettre le haut du cuir, la cagoule (pour protéger le casque de la transpiration), les gants... Je prends vite l'habitude de me présenter le premier sur la grille, 2mn avant l'heure H. Le gars qui donne le feu vert me connaît donc vite et je n'ai plus besoin de montrer mon bracelet vert. Moi qui suis souvent un peu à la bourre, ici je suis pile à l'heure pour chaque début de roulage. Quand cela me plaît, je sais être ponctuel! hahaha. J'aime sortir le premier pour ne pas perdre une miette de ce bonheur et comme mon physique me le permet... Nous sommes toujours 3-4 à sortir et les autres viennent peu à peu. Du coup quand je repasse à la fin du tour 1, souvent des motos sortent encore des stands... C'est l'occasion de me régaler en doublant des motos dont les pneus ne sont pas chauds. hehehe.

Bon ben voilà, pour aujourd'hui c'est fini. Les derniers ont coupé les moteurs à 18h. J'ai parcouru 305 km (69 tours).
J'ai le temps de faire sécher mes affaires au soleil puis je laisse tout ici, dans le container qui nous sert de coffre fort. Mon cuir sur son cintre par 38° à l'ombre, il sèche en moins de 30mn!

Retour à l'hôtel. Tout le monde a la banane, même Carlos puisqu'il a réparé sa moto et profité de la dernière session. Encore un petit tour au supermarché (à pied depuis l'hôtel) et repas à 21h à l'hôtel. On mange bien ici, il le personnel est sympa.

Dodo réparateur et sans moustique, cette fois. Mais bon, les uns et les autres dorment plus ou moins mal car nous sommes tous un peu excités par ce grand WE.

(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:07, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:51

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 5/7 - Dimanche 10/7/11, jour de piste 2


Dimanche, idem: circuit à 8h30 pour nous ré-inscrire et roulage de 10 à 18h. Je suis dans le groupe de forts! Dimas qui était dans les "lents" avec sa Ducati Multistrada (95ch préparée) passe en "moyens". Il tourne en 2'15. Les 2 filles restent dans le "lent". L'une tourne en 2'25.

La chaleur est identique aussi! Mais bon, le plaisir de rouler est géant...

Mon chrono refuse de se mettre en marche ce matin (les piles). Tant pis, je vais rouler sans chrono.

Les pneus commencent à se dégrader car ils vont vers 400 km et 7-8 sessions sans couvertures chauffantes = ils se refroidissent puis réchauffent au gré des pauses et des session = pas bon pour les gommes. Dans l'après midi, je commence à glisser de l'arrière à l'accélération dans la courbe rapide No 5 à 160-170 km/h. Heureusement que la glisse est très douce et je réduis à peine les gaz (1mm?). Donc je maîtrise, mais pour mon niveau, la glisse (surtout à ces vitesses) c'est toujours une émotion! A un moment, j'avais relevé un peu le genou et la glisse me fait refrotter le genou!

Dans le groupe des rapides, je suis chez moi. Je double plus que je ne suis doublé. Je crois que certains tournent en 1'52 aujourd'hui! Mais la plupart sont sans doute en 2"07-2"09 car avec mes 2"05 de croisière j'en double pas mal. Figurez-vous que je n'ai pas encore eu l'occasion de rouler avec Carlos (KTM RC8), pas même hier! Donc je lui dis afin qu'on sorte ensemble et cette fois, nous roulons 20mn ensemble, lui devant. Il roule à peu près à mon rythme: je passe un poil plus fort dans certains virage et lui dans d'autres; j'ai un peu plus de pêche en ligne droite mais il est plus hardi pour doubler les autres; alors l'un dans l'autre, j'arrive juste à le suivre. Jusqu'à ce qu'un drapeau rouge pour cause de sortie de piste nous interrompe. Nous perdons les 10mn de la session suivante mais du coup, je demande l'autorisation d'entrer dans la session des moyens qui démarre. OK!

Un collègue:




J'ai testé les pianos (avec prudence): ça ne glisse pas!


Gros plan:



En session des moyens, je survole tout le monde. C'est bon pour l'égo,ça. Hehehe. je double par exemple Dimas et Rubens d'un seul coup, dans la courbe 3: Dimas par l'extérieur puis aussitôt Ruben par l'intérieur. Le pied, même si les dés sont faussés!
Ah mais que vois-je?! L'autre Carlos avec sa KTM RC8 Track s'est également immicé dans les "moyens"! Du coup, il se balade un peu tranquilou et j'en profite pour le surprendre en lui faisant un extérieur d'anthologie. Hum! C'est bon! Il roule un moment derrière puis me rend la monnaie en me passant au freinage de la ligne droite de derrière.

Puis, vient ma session vidéo personnelle: le moniteur White Planet Bike roule en Honda, derrière moi ou... à côté! Il me filme ainsi durant quelques tours...

Dernière session de mon groupe "rapide" mais je parviens encore ensuite à rouler avec les moyens pour terminer la journée...

Au fait: la boite de vitesse s'est montrée tellement parfaite durant ces 2 jours que j'ai failli oublier de vous en parler! Pas un seul faux point mort ni raté sur les 2 jours!



Freinage:




Beaucoup d'arsouille et dépassements. Un réglal!



Et voilà-voilà: cette fois, c'est le feu rouge définitif!
J'ai parcouru aujourd'hui 347 km, soit 79 tours. Le total sur les 2 jours s'élève à 652 km = 149 tours.

Dailos est connu (puisque que ex champion d'endurance) et du coup on se fait une petite série photos juste notre groupe avec les gars de White Planet Bike sur la ligne d'arrivée, en pleine piste, sous la soucoupe volante.

Dernière session:


Notre groupe est "VIP" et nous avons le droit de faire une séance photos sur la ligne d'arrivée:



Bon, il nous reste à faire sécher les affaires, récupérer et payer les photos/vidéos et surtout remonter les motos dans le container! Méthode inverse: Dailos monte la moto sur la rampe (très raide) à l'aide du moteur et quand la roue arrière est aussi sur la rampe, les gars soulèvent la rampe du sol pour la mettre à l'horizontale. Dailos peut alors entrer la moto... Ouf! Un travail de fou par cette chaleur. Le container est fermé. Le camion passera le prendre demain pour le déposer sur un bateau direction Tenerife.

Adieu circuit de Jerez! (et à bientôt?!)
Dernier dîner à l'hôtel. Nous remettons un grand drapeau canarien à Dailos, sur lequel nous avons chacun écrit quelques lignes de remerciement/émotions... La plupart vont "sortir ce soir" en bord de mer (à 23 km) mais je préfère décliner l'invitation. Ce n'est plus trop de mon âge mais surtout, je n'ai jamais aimé ça. Smile J'aurai plutôt opté pour un bain de minuit sur une plage de la Costa de la Luz, mais je dois être un martien...

(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:08, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:52

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 6/7 - Lundi 11/7/11, voyage de retour + mardi 19/7/11, récupération des motos


Nous quittons l'hôtel vers 9h30 ce lundi 11/7/2011, en voiture. Direction l'aéroport de Séville où nous décollons vers 13h avec Air Europa. Arrivée vers 14h heure locale (15h heure Paris). Nous nous séparons avec regret mais heureux d'avoir vécu ensemble ce fabuleux WE de 4 jours.




Au moment où j'écris ces lignes, 48h se sont déjà écoulées depuis Jerez et pourtant je reste dans les nuages... La camaraderie, le circuit fabuleux, ma moto transformée (en bien!)... Tout cela me fait sentir comme si je revenais d'un voyage sur une autre planète.


Mardi 19/7/11: récupération des motos dans le container.

Mardi 20h30: nous avons RDV pour décharger nos moto du container, qui est arrivé de Jerez. Les formalités douanières ont été faites.
Les motos sont là, intactes. Ouf. Nous nous activons pour tout décharger en 1h. Adieu coapines et copins!
Je m'en retourne chez moi avec ma RSV4 dans mon fourgon...


(à suivre...)


Dernière édition par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 20:08, édité 1 fois
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Olivier_TFE le Ven 22 Juil - 19:54

- Roulage sur circuit de Jerez les 9 et 10 Juillet 2011 en Aprilia RSV4 -


Partie 7/7 - La vidéo !


J'ai eu des soucis avec ma caméra et j'ai donc juste un petit bout de film, mais j'ai la vidéo tournée par le moniteur. J'ai effectué un montage vidéo de 9 minutes, qui intègre ces 2 vidéos + de nombreux commentaires + des photos.


http://youtu.be/JSSAAyIJqj4


*** FIN ***
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit de Jerez en RSV4 les 9-10/7/11 (méga-CR!)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum