Circuit Gran Canaria sur RSV4 le 31/7/11 (13 photos + 2 vidéos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Circuit Gran Canaria sur RSV4 le 31/7/11 (13 photos + 2 vidéos)

Message par Olivier_TFE le Jeu 11 Aoû - 17:36

- CR circuit Gran Canaria sur Aprilia RSV4 le 31/7/2011 -


Partie 1/2


Le divertissement s'étale sur 2 jours: ferry, plage, cours théorique et hôtel le samedi, puis circuit de 9h30 à 13h30 le dimanche et retour par le ferry de 16h. Cette fois, mon fils (16 ans) est venu avec moi.

Ce samedi, la météo est terrible: 38-40 degrés à l'ombre avec du grand vent au Sud de Gran Canaria, juste où se situe le circuit! Ça promet pour demain! Nous cherchons le frais à la plage: baignades et balade les pieds dans l'eau. C'est mieux!

Sur 20 participants, il y a une bonne 10aine de nouveaux, qui vont rouler sur circuit pour la première fois de leur vie. Le cours théorique prend donc une certaine importance. Dommage, Dimas n'est pas là: ses bonnes blagues et sa bonne humeur nous manquent.



Dimanche, nous sommes sur le pied de guerre dès 8h. Pour le moment, il fait assez frais (25°?). Je ne suis pas venu au circuit depuis le 14 Mai et après Jerez, c'est un peu le jour de "vérité": ma moto va-t-elle se comporter aussi bien qu'à Jerez ou va-t-elle recommencer à se cabrer à outrance? La réponse dans 1h...

Nous installons notre zone de boxes... Echauffement des pilotes...






Mes pneus slicks, après Jerez:





9h30: Dailos entre en piste avec une file interminable de débutants qui le suivent comme son ombre (+ quelques "presque débutants" qui optent pour reprendre la piste progressivement).




9h45: je m'élance pour quelques tours de chauffe. Mon Aprilia RSV4 Factory (1000cm3, 180ch) est exactement comme pour Jerez: pneus Dunlop KR106/108 (compétition endurance) et démultiplication 15x40. Les pneus sont pratiquement en fin de vie.

Petite pause, contrôle de la moto et je repars...
Heureusement, il fait moins chaud qu'hier: environ 30-32 degrés à l'ombre. C'est chaud mais pour l'époque, c'est presque frais!




Pas de doute, la moto va bien! Ce circuit est plus fatiguant et délicat que Jerez, mais la moto ne cabre plus comme lors de mes précédents roulages ici. C'est donc bien la roue légèrement en arrière sur le bras oscillant (car couronne 40 au lieu de 42d) qui transfigure le comportement de la RSV4, transférant un peu de poids sur l'avant; réduisant les délestages de l'avant et favorisant la motricité par le pseudo-allongement du bras oscillant.
C'est un vrai plaisir! Bon, cela reste un monstre de 180ch donc cela ne se conduit pas comme une CB500, hein! Mais c'est "vivable": elle ne cabre qu'en 2e et de manière raisonnable. Dans les fausses lignes droites de ce circuit de Maspalomas, cela me permet d'ouvrir bien les gaz. Je me positionne bien sur l'avant, mais pas autant qu'en Mai car c'est devenu inutile. Du coup, je passe mieux les rapports. Au freinage, je me positionne toujours bien sur l'arrière et là je profite d'une moto un peu plus stable aussi.


Les pneus vont encore bien. Même après plus de 900 km de roulage total, ces pneus restent largement supérieurs à mes ex Pirelli Superbike Pro. Je prends de l'angle, beaucoup d'angle! A tel point que je fait frotter la béquille latérale au point de corde, ce qui ne m'était jamais arrivé! Pourtant je déhanche généreusement.

J'en suis arrivé au stade où la position de mes pieds sur les repose-pieds devient importante. Bien que Dailos en parle lors de chacun de ses cours théoriques, j'avais délaissé volontairement ce point depuis mon 1er cours avec Dailos en 2008, jusqu'à même l'oublier. Un internaute me l'a fait remarquer récemment en voyant mes photos de Jerez.
Et du coup j'en ai parlé à Dailos qui m'a ré-expliqué la chose: une fois les freinage/rétrogradage achevés, il faut déplacer les pieds vers l’extérieur des repose-pieds, de telle manière que la pointe extérieure de ceux-ci soit "planté" au milieu (latéral) de la semelle de la botte. Cela permet d'incliner la botte vers l'extérieur (la botte du genou qui touche le sol, à l'intérieur du virage). L'autre botte est en position, prête à s'incliner, s'il y a un pif-paf ou - à défaut - prête à appuyer pour relever la moto (levier plus important si la botte est sur la pointe du repose-pied).

Les progrès accompli, mes meilleurs pneus, les 2 jours à Jerez, etc; tout cela fait que je passe plus vite en virage et que je suis plus à l'aise sur la moto, plus prompt à prendre de l'angle. Du coup, je dois sortir encore plus le corps et appliquer cette technique de pieds sur la pointe du repose-pied, sous peine de faire prendre trop d'angle à la moto. C'est logique!

Alors me voici en piste, pour tenter de mettre cela en pratique...
Pas facile car la mauvaise habitude est prise depuis des 10aines de sorties piste!!!
Juste avant chaque courbe, je fais une sorte de danse des pieds "en crabe" pour les écarter des carters moteurs et prendre cette fameuse position "sur la pointe du repose-pied". Après quelques tours tests, je décide de revenir à mes pieds "mal placés". Je débuterai cela sur route car ici, avec la chaleur, la vitesse, les collègues autour, je ne me sens pas.

Me revoici donc avec les pieds collés aux carters mais heureux! La béquille - qui frotte dans le gauche précédent la ligne droite principale - me rappelle qu'il faudra remédier à cela un de ces jours...




Parlons un peu chrono:
Depuis Mai 2010, je me battais avec ma moto à la répartition du poids incorrecte pour mon poids plume (63kg) et du coup je n'avais jamais réussi à tourner plus vite que 1'10 (et encore, en suivant un pilote, sinon, impossible). Mais surtout, mes temps moyens étaient plutôt dans les 1'14 - 1'16!
Aujourd'hui, je ne me bats plus avec ma RSV4. Je pilote donc avec plus d'aisance et le chrono le confirme très vite: mon meilleur temps tombe à 1'09"29, sans avoir besoin de suivre une roue rapide. Et le plus révélateur est que je tourne régulièrement en 1'09"xx, tout au long des 4h. J'ai donc gagné 4 à 6 secondes sur mes chronos réguliers! Je suis vraiment content!

Natacha nous fait une jolie frayeur: elle tombe dans l'unique droit serré et reste à plat-ventre un bon moment. L'ambulance arrive à son secours et l'emmène faire un check-up à l'hôpital. Un petit traumatisme au cou et une lèvre fendue. Elle revient une heure plus tard avec une minerve.
Pas d'autre chute à déplorer.

Mon fils filme depuis le bord de la piste et les gradins. C'est la 1ère fois qu'il me voit rouler sur circuit. (Il vit en France le reste de l'année).

Dailos me suis puis passe devant et m'invite à la suivre... Une fois aux stands, il me dit que je roule bien, mieux! Par contre, il trouve que je prends un peu trop d'angle (risques de glissade, arrivant aux limites des pneus). Ben oui, on en revient à l'histoire des mes pieds sur les repose-pieds!


Je n'ai pas eu le loisir de rouler en compagnie de mon ami Carlos (KTM RC8 blanche). J'y remédie en me postant à la sortie du pit-lane et je m'élance quand je vois qu'il débute la ligne droite, dans mon dos. Il me passe en fin de ligne droite et cela me permet d'être juste derrière lui. A Jerez, je tournais plus vite que Carlos mais ici, il était plus rapide, dans le passé. Ayant progressé (et surtout amélioré ma moto), je tourne à présent plus vite que lui ici aussi. Je reste derrière un bon nombre de tours et je mesure ainsi mes progrès: en sortie de virage, je le suis avec facilité là où il me distançait. Sur certains freinages, je me rapproche. En ligne droite, pas de changement: la RSV4 accélère plus fort que la RC8 (malgré Rapid Bike réglé au banc + échappement).

Avec Carlos:


La KTM RC8 a conservé son No 2 de Jerez:



Il y a des gens qui roulent plus ou moins comme moi alors on se tire quelques bourres sympa, tout au long de la matinée... En visionnant - à postériori - les photos de Roberto (le pro) et les vidéos de mon fils, je me rends compte que certains m'ont suivi en piste durant de nombreux tours.

13h30: drapeau rouge. Mon fiston m'aide bien, pour charger le fourgon...
16-17h10: ferry.

Une fois de plus, ma passion pour la moto m'a offert un super WE, avec encore une fois, de nouvelles choses (présence de mon fils, amélioration de ma moto et des chronos).


(A suivre...)
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Circuit Gran Canaria sur RSV4 le 31/7/11 (13 photos + 2 vidéos)

Message par Olivier_TFE le Jeu 11 Aoû - 17:44

- CR circuit Gran Canaria sur Aprilia RSV4 le 31/7/2011 -


Partie 2/2 - Les photos et les vidéos.


Arsouilles nombreuses:










La vidéo #1 générale: les boxes, le prof. , les autres, la RSV4 (...):

Aprilia RSV4 Gran Canaria 31/7/2011 a - YouTube



La vidéo #2 spéciale RSV4: encore plus de tours en RSV4:

Aprilia RSV4 Gran Canaria 31/7/2011 b - YouTube


FIN
avatar
Olivier_TFE

Messages : 276
Date d'inscription : 30/12/2010
Localisation : Tenerife (Canaries)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum